Pages Menu
Rss
Categories Menu
Entretien véranda : les astuces à connaître

Entretien véranda : les astuces à connaître

Une véranda est une pièce à vivre particulièrement agréable, car elle permet de savourer la beauté du jardin tout en étant au chaud à l’intérieur. Toutefois, pour qu’elle soit agréable à vivre pendant de longues années, il est impératif de l’entretenir régulièrement.

Véranda : un entretien adapté selon le matériau

véranda blanche

Le type d’entretien que vous devrez mettre en œuvre pour préserver votre véranda dépend du matériau utilisé pour ses montants :

  • Les vérandas en alu sont sans doute celles qui nécessitent le moins d’efforts pour leur entretien : l’aluminium est recouvert d’une peinture thermolaquée très lisse qui évite que la saleté ne s’accroche. Il vous suffit donc, 1 fois par an, de nettoyer l’ossature avec une éponge imbibée d’eau chaude savonneuse, de rincer, et votre véranda en alu est comme neuve !
  • Les vérandas en PVC sont aussi très simples à entretenir, il suffit de nettoyer l’ossature avec de l’eau chaude savonneuse et de rincer à l’eau claire. Le PVC sera néanmoins moins solide dans le temps que l’aluminium.
  • L’entretien des vérandas en bois dépend du type de bois utilisé : s’il s’agit d’un bois exotique imputrescible, vous devrez le frotter à la brosse dure après avoir pulvérisé un produit nettoyant. Ensuite, rincez à l’eau claire et attendez que le bois soit bien sec pour appliquer une huile spécifique pour les bois exotiques. Pour les bois européens, comme le chêne, il est conseillé de poncer le bois, et de réappliquer une couche de lasure tous les 2 à 3 ans.
  • L’entretien des vérandas en acier ou en fer forgé est plus délicat, car il faut décaper l’ossature pour ôter toute trace de rouille puis peindre avec une peinture antirouille.

Entretien des vitres de votre véranda

Veranda verte sur une maison blanche

Si la surface vitrée de votre véranda est grande et que vous en avez assez de frotter avec un papier journal sec ou de l’eau savonneuse, vous pouvez nettoyer vos vitres extérieures avec un nettoyeur haute pression. Attention néanmoins à ne pas viser l’ossature, car certains matériaux ne supportent pas l’eau pulvérisée à très haute pression (bois, acier, fer forgé notamment). Et si vous en avez assez de voir des saletés sur vos fenêtres, faites équiper votre véranda de vitres autonettoyantes. Cela fait évidemment augmenter le prix de votre véranda à l’installation, mais quel gain de temps et d’huile de coude !

Entretien du toit de votre véranda

Le toit de votre véranda se nettoie comme les vitres, à l’eau savonneuse ou au nettoyeur haute pression, en veillant à ne pas abîmer l’ossature. Il est aussi possible de faire installer du vitrage autonettoyant pour le toit de votre véranda. N’oubliez pas de débarrasser les gouttières des feuilles mortes, lichens, algues et mousses qui ne manquent pas de s’y multiplier.